Il était une fois un joueur…Tim Horton


Pour beaucoup d’entre nous, nos collections de cartes correspondent à nos goûts envers une marque, un sportif, un film, un événement particulier. Pour certains collectionneurs, elles sont également pleines d’anecdotes, de mythes, d’histoires ou de controverses.

Aujourd’hui nous allons vous parler du joueur de hockey Tim Horton.

En Amérique du Nord, lorsqu’on évoque le nom de Tim Horton, les gens pensent de suite à la chaîne de restauration rapide canadienne chez qui il est possible d’acheter des paquets de cartes de hockey, comme c’était le cas en France chez McDonald dans les années 90 pour les cartes de basket.

Cette marque est née de l’association de Messieurs Jim Charade et Tim Horton.

C’est ce dernier que nous allons vous présenter !

1962-63 Parkhurst #7

 

Miles Gilbert « Tim »Horton est né en 1930 à Cocherane en Ontario (Province canadienne).

Jouant défenseur, il fut recruté à l’âge de 17 ans par les Toronto Maple Leafs et joua jusqu’en 1949 pour les St. Michael’s Majors, équipe mineures des Leafs.

Il débuta son premier match NHL en 1949. Tout en étant encore trois saisons au sein des Pittsburgh Hornets, de 1949 à 1952.

Il fut définitivement intégré à l’effectif de Toronto à compte de la saison 1952-53.

Avec le Maple Leaf, il remporta quatre Coupe Stanley (1961-62, 1962-63, 1963-64, 1966-67) et fut nommé à trois reprises dans le NHL First All Star Team (1964, 1968 et 1969) et également trois fois dans le NHL Second All-Star Team (1954, 1963 et 1967).

Réputé pour son sang froid dans les moments chauds, il était considéré comme l’un des défenseur les plus forts de la ligue.

Entre le 11/02/1961 et le 04/02/1968, il participa à l’ensemble des matchs de Toronto, soit 486 matchs consécutifs (record qui ne sera battu qu’en 2007 par Kārlis Skrastiņš).

Lors des play-offs de 1962 il cumula trois but et 13 passes en 12 matchs, soit le plus haut total pour un défenseur de Toronto (record qui tenu jusqu’en 1994).

En 1970, Tim fut échangé aux New York Rangers pour qui il joua jusqu’en 1971.

Pittsburg signe le franc-maçon en 1971 pour une saison et en 1972, il pris la direction des Buffalo Sabres.

Il aida Buffalo a attende les premiers play-offs de l’existence de la franchise.et son contrat fut reconduit l’année suivante.

Le 21 février 1974, après avoir joué un match à Toronto, il pris le volant de sa De Tomaso Pantera pour retourner sur Buffalo et eu un accident de voiture qui causa sa mort.

 

2018-19 Upper Deck UD Chronology Letterman Patches Manufactured Letter Relics #L-TO-TH /35

 

Après le décès de son mari, sa femme Lori vendit ses part de la franchise de restaurant en 1974 à Ron Joyce pour 1 million de dollars qui comptait 40 restaurants à l’époque.

Sa bague de champion de 1967 fut dérobée en 1998 et réapparue en 2002 lors d’une vente aux enchères.

Notons, amis collectionneurs, qu’il existe une multitude de carte à l’éffigie de Tim mais qu’aucune carte commémorative suite à son décès n’a été éditée par les fabricants (chose qui a été faite, par exemple, pour Jean Béliveau).

 

Sources: Wikipédia, Comc.

 

Ecrit par Brian’s Signed Cards and Memorabilia le 23/01/2020.

 

N’hésitez pas à partager cet article et à le commenter pour donner votre avis. Vous pouvez également vous abonner aux pages Facebook et Twitter, mais aussi à la chaîne Youtube de US Sports Fans Cards. Vous pouvez contribuer en partageant les articles et/ou en filmant vos ouvertures de boites, vos collections personnelles (contactez-nous pour plus d’information) et/ou en rejoignant le collectif. US Sports Fans Cards n’existe que grâce à ses contributeurs, on compte sur vous pour faire vivre notre passion!

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Précédent Les cartes et les médias papiers et radiophoniques
Suivant Vlog NBA Paris Game 2020